sélecteur d'ambiance :
bleu | gris | prune | framboise | blanc | vert | chocolat


liens archives funny translation feedback

éthique, esthétique, génétique


19 octobre 2004


Il fait chaud, il fait froid, il pleut, il s'arrête de pleuvoir. Il serait pas un peu lunatique, Laurent Romejko ?


Bonjour, je m'appelle Laurent, et je suis Netaholique.


Allez, hop, aujourd'hui je balance : toi le connard en Kangoo bleu qui a failli me rentrer dedans deux fois cet après-midi parce que tu conduisais comme un pébron sur une route humide. Oui, toi. La prochaine fois que tu me fais un coup pareil, je m'arrête, je t'arrête, et je te sodomises avec ma pelle-belle télescopique de la Bundeswehr.


William S. Burroughs a longtemps vécu à Lawrence, KS.


Pour ceux qui ne s'en seraient pas encore rendu compte, je n'écris pas pour n'importe qui, j'écris pour n'importe quoi. Le fond n'a aucun intérêt, je ne crois qu'en la forme. Ce que je dis n'a aucune importance, c'est juste un prétexte pour jouer avec l'image.


Ma liste de courses : (Marie José, caisse 005) - Freedent Cerise/Menthe 2,33 - Lion barre 1,92 - 4 Danettes chocolat 1,41 - Petits pois & lardons (x3) 1,36 - Raviolis Buitoni bolognaise 1/2 1,55 - Coca-Cola 1,5 l 1,21 - Pâté de porc Henaff (x2) 0,91 - Emmental râpé 200 g. 1,04 - Shampooing H & S 4,69.



J'ai envie de musique baroque, j'ai envie de chaconnes, j'ai envie de gavottes. Envoyez-moi des mp3 avant que je ne commence à mordre.


La recette pour paraître complètement idiot ? Prendre un gros client italien. Lui parler distinctement, en articulant soigneusement, en choisissant un vocabulaire simple (voire en reformulant régulièrement), le tout à fort volumen. Exagérer chaque item à chaque nouveau haussement de sourcil surpris ou regard interrogateur. Se rendre compte que le gros client est français.


Il faut que je m'intéresse à Louis XIII. Il faut que je lise un bouquin intéressant. Parce que Sparte et les Sudistes, c'est très sympa, mais un peu sopo quand même.


Sublime moment de malhonnêté intellectuelle/mauvaise foi/solitude de la part de l'infâme Ockrent, chez l'infâme Ruquier, tout à l'heure (pour ceux qui se posent la question, j'écoute Ruquier pour Benamou, Steevie et Marie Laforêt, et contre Ruquier, Miller et Ockrent). Cette gourdasse expliquait le léger repli de Kerry dans les sondages parce que l'opinion publique américaine a été un peu choquée par l'outing de la fille de Cheney. Ce qui est un peu dégueulasse, parce que ce n'est pas un argument, ni d'un côté ni de l'autre. Dans le cas inverse, j'aurais trouvé l'attaque aussi mesquine. Mais Madame-j-ai-tout-compris trouve ça très bien, puisque c'est le candidat du Bon et du Vrai qui l'a fait.


17 octobre 2004


Un petit réchauffement aujourd'hui, j'ai pu travailler en t-shirt, sauf au petit matin, bien sûr. L'inconvénient, un déferlement de touristes à la con incapables de conduire correctement. Spéciale dédicace à l'enculé en Vectra champagne qui m'a grillé la priorité au rond-point. Oui, toi, le vieux con immatriculé dans le 91.


How doth the little crocodile
Improve his shining tail
And pour the waters of the Nile
On every golden scale !

How carefully he seems to grin,
How neatly spread his claws,
And welcomes little fishes in
With gently smiling jaws !

(Lewis Caroll, Alice in Wonderland)




Tout le monde a pour principe d'existence un malentendu dans ses rapports avec les autres. (Yukio Mishima, Les amours interdites)


Comment les hérissons font-ils l'amour ? Avec précaution.


Chanson du jour : Highway to Hell (AC/DC) et My face is on fire (Felt).


Oui, la guerre peut être sexy


Il est bon de regarder de temps à autre le journal télévisé de France 2. Juste pour se rappeler à quelle point la république hait les gens dans mon genre. Et encore, j'ai un capital génétique franchement minable, parce que si j'étais blond aux yeux bleus, en plus, je ne pourrais même pas avoir mes idées.


Liberal D., les jeunes et le hip hop avec Alain Juppé.


Mon copain le gecko

16 octobre 2004


Il fait froid et c'est très désagréable. Comme en plus hier il pleuviotait et que le ciel était chargé comme une pute héroïnomane, je me serais presque cru à Brest (Brest au mois de mai, bien sûr). Cette année les transitions saisonnières sont brutales.


Petit motif d'énervement hier soir : ma pizza prévue pour 20 h 30 est arrivée avec plus de vingt-cinq minutes de retard, donc froide et en retard. C'est la dernière fois que je commande chez ces branleurs.


J'ai réussi à choper une vraie saloperie de virus, le genre de bestiole hyper-désagréable. C'est lui qui me bouffait l'essentiel de ma bande passante et qui me redirigeait ma navigation vers des sites gays. Franchement pénible. Et je soupçonne que c'est également cette saloperie qui a causé l'effondrement de mon système la semaine dernière. Mes anti-virus n'ont rien pu faire, j'ai réglé le problème avec mon pare-feu.

Levis anglais

J'ai enfin accompli une mutation primordiale dans la CSS de ce site. J'espère que ça vous plaît, parce que je vais pas faire un grand changement technologique de ce genre tous les week-ends.


Très curieusement, plusieurs personnes m'ont signalé que j'étais en photo sur un site, celui de la revue Quartier Libre. Je suis censé être le gros DJ avec le t-shirt invaders. Et bien non. Ce n'est pas moi.


Pour continuer dans cette semaine un peu folle, ma rencontre mouvementée et hilarante avec un apprenti-cuisinier. Je crois que je n'ai jamais un gamin aussi pataud (genre bébé labrador), il a réussi un nombre de gaffes invraisemblables en si bref laps de temps. Dont se casser la gueule d'une table sur le plateau de laquelle j'étais en train d'écrire, le-dit plateau n'étant pas fixé au pied. Quand je me suis redressé, forcément, je ne faisais plus contrepoids, donc j'ai eu à peine le temps de l'attraper par la ceinture avant qu'il ne se viande dans un tas de cagettes usagées. Enfin, il y a peu de chances que je le croise à ma prochaine intervention, dans la mesure où il a réussi à se faire remarquer de son patron... en ne le reconnaissant pas (et en le faisant passer incidemment pour un bourreau de personnel).


How to make a Lorenzo

Ingredients: 1 part anger 1 part arrogance 1 part empathy

Method: Stir together in a glass tumbler with a salted rim. Add sadness to taste! Do not overindulge!


Username:

Personality cocktail
From Go-Quiz.com

 

banières et publicité archives remonter au sommet feedback


Ailleurs

Not an exit Chic Type RexAppeal Tibolano Unpopart Miaou14 Adolfoblog Lapinos Spirit Fingers Mr. Peer L'ombre magnétique Sociopathe Krylenko Freegoat Lileks La Pyramide des besoins Naked Villainy Beautiful atrocities MoisiBlog Textz Les Affranchistes Novofacho The Dissident frogman Zek Conservative punk Présent Samizdata Survivalforum Countycomm The High Road Plainsman Cabin Swiss Knife Journey to Forever Survival Top Sites Alpha Rubicon The American Backyard Survival Art Forum Dragon Den Gun Talk Kim du Toit Mad Ogre Marathon A human Right Turbonegro Hell T-Shirts Straight Pride Jeff Cooper Bret Easton Ellis Fan Club The cool blue blog Pierre Drieu La Rochelle Inter-Zone Spaggiari