Le retour de la Femme à Barbe
Me ne frego !
liens archives funny translation feedback
éthique, esthétique, génétique
16 octobre 2004

Retour provisoire en attendant la prochaine catastrophe (attaque virale, effondrement du système, suicide de la carte mère, e tutti quanti).


Musiques du jour : Rolling Stones (Under my thumb), Mousse T (Is it 'cos I'm cool ?) et Bertrand Boetsch (Pas de bras, pas de chocolat). J'ai découvert BB lorsqu'il chantait ses fins de rupture (Sous le métro), il y a quelques années. Visiblement, sa thématique principale n'a pas changé (c'est un peu le Julio Iglesias de la chanson française dépressivo-intimiste), mais la musique est plus enjouée, très électronique, avec une rythmique très sympa, j'ai cru à la première écoute que c'était du Dyonisos (la voix, aussi).


Deux secrétaires de direction : "Après la pluie, le beau temps, oui, mais après le beau temps... la pluie ! Et ça fait vvvvvvou, vvvvvvou, vvvvvvvvvvou !" (accompagné d'un mouvement de rotation des bras).


Bruno Gollnisch se fait écharper pour avoir osé évoquer le dogme de l'holocauste. Est-ce qu'il dit qu'il nie la réalité des chambres à gaz ? Non. Est-ce qu'il dit que l'holocauste, c'est cool ? Non. Il se contente de rapeller le principe de l'objectivité en science, et la mascarade de Nuremberg (des aveux arrachés avec les tortures les plus atroces, faut dire qu'ils pèsent leur poids...). C'est une véritable inquisition que nous devons affronter.


Pour retrouver l'intérieur du village après avoir déposé une lettre à la poste de Roquebrune, il faut traverser une placette déserte et résidentielle, passer à côté d'un invraisemblable "Bar des Chasseurs" et s'engouffrer dans un tunnel médiéval crépi ocre, avec des projecteurs verticaux roses bonbon etun guidage au sol (des diodes insérées dans le pavé). Bienvenue dans la warp zone.


"Sont des vers noirs dans la douche", tracé au surligneur rose par une délicieuse infirmière teutonne en stage dans une maison dont je m'occupe à l'occasion. C'est beau comme du Lovecraft.


J'ai terminé les deux premiers tomes de l'Underground USA d'Ellroy (American Tabloid & American Death Trip). Dire que j'ai aimé serait un délicieux euphémisme. Un peu comme dire que le Général Augusto Pinochet serait un compagnon de route un peu distant du Parti Communiste Chilien (s'il existe une telle engeance, évidemment).


Vision d'horreur sur Canal + : Oscar Cisto, déguisé en curé, se déhanchant sur une version karaoké de l'Hollywood de Madonna, entouré de soubrettes. Je me demande si ce pauvre type oserait faire la même chose déguisé en imam (après tout, pour fêter l'ouverture du ramadam...) ?


Poursuivi par une vieille en déambulateur (vous aimez les films de zombies, avec les créatures de l'enfer, échevelées, poussant des haletements atroces et des cris indistincts, se déplaçant très mécaniquement ? Ben, la même), dans une maison de retraite. Je suppose qu'elle m'a pris pour une racaille venue pour piller la discothèque de l'établissement ("Les meilleurs moments de l'opérette", "100 % Bal Musette", "Club Gold" ou "Georgette Lemaire, Bal de Paris"). Ca doit être la casquette.


Dans la même maison, j'ai assisté au raid d'une pensionnaire (120 kilos, 70 ans, robe rouge vif, tentative de furtivité) sur le carton de madelaines emballées individuellement. Je m'étais heurté peu de temps avant sur une porte verrouillée, au niveau de la cuisine, et l'agent d'entretien m'avait expliqué qu'il était obligé de tout fermé, la moindre minute d'inattention pouvant se traduire par une razzia sur la cuisine. Pour être honnête, je pensais qu'il travaillait un peu du chapeau, vu la vivacité des créatures que j'avais croisé jusque là (pas exactement dans la catégorie "Taz, le Diable de Tasmanie", pour donner une idée). Mais en fait, j'avais tort. Effectivement, la moindre brêche dans la défense du carton de madelaines est exploitée.


Dans la catégorie des choses qui me rendent malade, un tribunal a osé condamné un viticulteur à... vingt millions (20 000 000) d'euros d'amende pour avoir défriché un sous-bois. Cent-cinquante euros par mètre carré. La peine maximale. Et tout ça au nom de la sauvegarde d'une quelconque saloperie de tortue à la con. De quoi se présenter pour la procédure d'appel dans un costume en cuir de tortue, des bottes en loup et une toque taillée dans la tête d'un bébé panda.


Chez nous, le diesel a dépassé la barre symbolique de l'euro par litre. C'est démentiel. Je paye mon litre d'essence plus de huit francs le litre. Et la guerre civile n'a toujours pas commencé.


Les organisations caritatives se plaignent que les gens ne donnent plus de vêtements usagés pour leurs ouailles. Je vois mal ce qu'ils peuvent espérer récupérer avec la baisse énorme de qualité des vêtements (même ceux qui ne sont pas produits au Maghreb ou en Orient)et la scandaleuse usure intégrée dans la plupart des marchandises que l'on achète.


Rita aime les animaux


Mes clients de la semaine étaient plutôt folkloriques. J'ai commencé avec un martiniquais fanatique du Rhum, j'ai terminé avec un avocat fou de green.


Si vous êtes sages, je vous raconterais ma rencontre avec l'apprenti-cuisinier le plus pataud de la galaxie.


Ford T-Bird 1966
mobilis in mobile


Nouveau venu, as-tu pensé à visiter les archives ?


ailleurs
Not an exit Chic Type RexAppeal Tibolano Unpopart Miaou14 Adolfoblog Lapinos Spirit Fingers Mr. Peer L'ombre magnétique Sociopathe Krylenko Freegoat Lileks La Pyramide des besoins Naked Villainy Beautiful atrocities MoisiBlog Textz Les Affranchistes Novofacho The Dissident frogman Zek Conservative punk Présent Samizdata Survivalforum Countycomm The High Road Plainsman Cabin Swiss Knife Journey to Forever Survival Top Sites Alpha Rubicon The American Backyard Survival Art Forum Dragon Den Gun Talk Kim du Toit Mad Ogre Marathon A human Right Turbonegro Hell T-Shirts Straight Pride
banières et publicité
Retour au sommet de la page