Mercutioclub dans mes favoris
 
juin 2004 :
18 19 20 21 22
aller à la semaine du 06 au 10 juin 2004
  aller à la semaine du 11 au 17 juin 2004
 

"Government is not the solution, it's the problem."
- President Ronald Reagan, U.S.A.
"All we want is to be left alone"
- President Jefferson Davis, C.S.A.

  all tomorrow's parties
  Adolphosblog | Les Affranchistes | Altermedia | Les barricades mystérieuses | Blackblog | Chic Type | DeadRockStain | The dissident Frogman | Forum Dragon Den | The high Road | Kim Du Toit | Kwoon | Mad Ogre | Miaoufourteen | Newsmap | Nouvelle-Réaction | Novofacho | L'ombre magnétique | Orgasme inerte | Pinoforum.tk | Présent | RexAppeal | Subversiv.com | Textz.com | Tibolano | Thatchériste | Zek
 

22 juin 2004 [remonter]

 

Serge Gainsbourg (Overseas Telegram)

Je voudrais que ce télégramme
Soit le plus beau télégramme
De tous les télégrammes
Que tu recevras jamais

Découvrant mon télégramme
Et lisant ce télégramme
A la fin du télégramme
Tu te mettes à pleurer

Je sais que ce télégramme
Est le dernier télégramme
De tous les télégrammes
Que je t'enverrai jamais

Tu auras ce télégramme
Comme les autres télégramme
Par l'Overseas Telegram
Et le Post Office anglais

 
  Miam, du gros punk et de la oï qui tache à télécharger. Cool.
 
 

Un des autres axes de ces discussions solsticiennes aura été mon rapport à l'Amérique, que je développerait prochaînement plus avant. L'idée-clef reste : tout sauf Kerry.

 
  Oups, I did it again
 
 

Hier soir, petite fête du solstice chez des amis. Cela m'a permis d'appronfondir quelques directions intellectuelles, en particulier sur ce qui nous attends demain. La prochaine scission dans le milieu national sera issue de la prise de la conscience de la mort de la nation (ou pas) et de l'arc-boutage sur des concepts et des valeurs périmés depuis cinquante ans (ou pas). L'heure n'est plus à la préparation d'une hypothétique prise de pouvoir, mais tout simplement à l'organisation de la survie de notre modus vivendi dans le monde de demain. Dès aujourd'hui, ce ne sont plus nos actes qui sont pourchassés. Nous sommes entrés dans un régime où, contre nous, tous les coups sont déjà permis. En témoignent les nombreuses affaires (emprisonnement d'historiens, de militants, lynchages de colleurs d'affiches...) qui parsèment notre actualité. Et ce n'est pas la mise en place des stages de lavage de cerveau dans les écoles qui va me rassurer.
Plus que jamais, l'ennemi n'est pas l'étranger, l'ennemi c'est l'Etat.

 
  Votez personne
 

Deux Bentley, une Aston, on peut considérer que la journée est plutôt bien remplie.

 
  Lancia
 
 

Noël Mamère est une ordure.

- Michel Charasse

 
  Corbier, le roi de la pédale ?
 
 

L'Etat est un ennemi - Bobby se tourne pour me faire face - Merde, tu devrais savoir ça mieux que quiconque, Victor.
- Mais Bobby, je ne fais pas... de politique, dis-je, un peu évasif.
- Tout le monde en fait, Victor, dit Bobby en se retournant de nouveau. Tu n'y peux rien.
Ma réponse consiste à avaler le reste du cosmopolitan.
- Tu as besoin de réfléchir à tes conceptions du monde, me dit Bobby. Tu as besoin de réfléchir à la façon dont tu t'informes sur le monde.
- Nous tuons des civils, dis-je tout doucement.
- Vingt-cinq mille meurtres ont été commis dans notre pays l'année dernière, Victor.
- Mais... je n'en ai commis aucun, Bobby.
Bobby sourit, patient, en revenant vers l'endroit où je suis assis. Je le regarde, avec un air plein d'espoir.
- Ca te paraît beaucoup mieux de ne pas être impliqué, Victor ?

- Bret Easton Ellis, Glamorama

 
  Showroom dummies
 
 

21 juin 2004 [remonter]

 

La grosse arnaque de l'été, c'est l'écologie avec laquelle l'Etat essaye de nous bourrer le mou (nouvelles taxes sur l'achat des véhicules polluants...). Un ramassis de conneries culpabilisantes vraiment vraiment très pénibles. Désormais, à chaque fois que j'entendrais cette connerie de spot sur l'air de Paroles, je vais tuer un petit animal sans défense en guise de compensation thérapeutique. Je n'ai jamais vu une telle opération d'entubage généralisé (mis à part la chasse aux sowcièwes wacistes - d'ailleurs, la répression va encore s'accentuer, pour les ceusses concernés). Je croyais avoir eu mon content de conneries sur le réchauffement climatique (fantasmes cinématographiques), mais j'ai failli péter un plomb en entendant ce matin chez Nagui sur RTL un journaliste comparer l'agriculture intensive occidentale (beurk, caca, pollution) avec l'agriculture équilibrée du Mali, toute d'harmonie milo-sorghoïque. C'est marrant, mais j'avais cru comprendre que si tant d'Africains venaient squatter l'Occident pollué, c'était justement dans l'optique de se mettre un bon steack (polluant ! polluant !) dans le bide au lieu du régime amincissant mil-sorgho-manioc à 300 Kcal par jour ? Qu'est-ce que les geignards surnourris attendent pour s'envoler pour le Congo et aller cultiver la latérite ? Le plus beau, c'est quand le tube geignard "Respire" a été lancé à la suite ("tu vas crever parce que tu as un gros 4 x 4"). J'en ai ras-le-cul des geignards. Surtout quand ils font leurs magouilles sur mon dos. Geignards hors de mes poches !

 
 

Grosses, grosses absences aujourd'hui. J'ai par exemple oublié l'objet d'une conversation tenue un quart d'heure plus tôt, conversation animée et plutôt longue. Je vais freiner ma conso de neurotox.

 
 

20 juin 2004 [remonter]

 

Ce qu'il y a d'intéressant, c'est de participer à l'histoire (et Dieu sait que la période que nous vivons est d'une richesse incroyable en matière historique) dans le camp des perdants. Pas seulement celui des perdants d'aujourd'hui, mais celui de ceux qui ont tout perdu.

 
  une vidéo ? cliquez pour mater
 
 

Journée Saint-Mandrier. Essentiellement pour aller voir Bernard Anthony donner une conférence, mais j'en ai également profité pour farnienter une petite demi-heure au soleil (et je vous épargne les quolibets sur le drame des baleines échouées sur les plages). Au premier plan, mon genou, qui donne l'échelle.

 
  initiales BA
 
 

La conférence était assez intéressante, axée sur les nouvelles lois anti-racistes (et qui menacent tous les mal-pensants). Anthony a donné l'exemple récent de la mésaventure arrivée à son gendre, qui a failli aller en prison sur la foi d'une dénonciation anonyme et calomnieuse (accusant le Front d'être dirigé par des nazis fomentant une guerre civile, lol). Pas mal de bons trucs, mais une tendance à s'énerver tout seul assez bizarre. Public très très âgé, assez effrayant.

 
 

Un travelo chez Mercutio ? La photo est effectivement troublante. J'avoue que je l'ai trouvé vers très très tard, et que quand je suis fatigué... Bon, disons que si c'est vrai,... ben... c'était ça ou un photo de mec... alors...

 
 

Constitution européenne votée. Encore un chef-d'oeuvre de démocratie. D'ailleurs, un signe qui ne trompe pas : la Truquie adore !

 
  non
 
 

19 juin 2004 [remonter]

  Toxic Boy a encore frappé !
 
 

Je sens que je vais devenir un grand fan de ToxicBoy, même si je n'accroche pas trop sur tout. En tout cas, la fille au casque de moto... (addenda : en fait, c'est hyper-louche comme site. C'est pas inintéressant, mais soyons clair : il y a une fille pour dix garçons).

 
 

Le problème avec Nouvelle Vague, c'est que la chanteuse a l'air d'une déficiente mentale quand elle chante, avec ses mimiques et ses doigts crispés. Ca casse un peu le glamour, je trouve.

 
  Les Issambres
 
 

Nous t'aimons bien, Victor, dit-il tout doucement. Nous t'aimons bien parce que nous n'avons pas de programme - Silence - Nous t'aimons bien parce que nous n'avons aucune réponse.

- Bret Easton Ellis, Glamorama

 
  Enfin ! Une défense du HTML face à tous les PHPeurs et autres mode Perl (le mode, c'est ce qui se démode).
 
  Ceux qui connaissent ma passion pour la gémélité ne seront pas surpris de mon enchantement lorsque j'ai croisé au supermarché un très beau couple de faux jumeaux, une fille et un garçon tous les deux dans le truc gothico-skate.
 
  Les gens m'énervent de plus en plus sur la route. Le retour des vacances et de ces enculés de touristes me fait perdre un self-control durement acquis par six mois de présences policières omniprésentes au bord des routes. Entre le pébron parisien qui roule trente km/h en dessous de la vitesse légale et qui grille les priorités, le bouseux en Patrol qui sait pas lire un marquage au sol et qui est incapable de faire une manoeuvre alors que je suis vingt mètres derrière et que j'indique patiemment avec mon clignotant qu'il se trouve sur ma trajectoire (je crois que ça faisait longtemps qu'un connard ne m'avait pas énervé au point d'avoir envie de lui maraver la gueule à coups de pelle-bèche de la Bundeswehr) et le lot habituel d'handicapés de la route, je rêve de pouvoir monter un mégaphone genre voiture de police américaine pour que les gens sachent que je les insulte. Effet thérapeuthique certain.
 
  Bon, petit voyage à Nice pour aller voir l'exposition des Identitaires sur leur voyage au Kosovo. L'occasion d'aller aussi un peu tracter contre la Truquie. Ce genre de choses. Jolies photos de guerre civile. Charcuterie italienne délicieuse, j'aimerais bien en trouver ici : une sorte de salami mais tranché ultra-fin, comme du carpacciao. Deux aspect positifs à cette après-midi. Le premier, c'est que lorsque j'ai évoqué Mercutioclub, j'ai eu une réponse assez inatendue : "je connais et j'aime bien". Bêtement, ça m'a fait plaisir. Le second, c'est un bavardage assez détendu, d'où il ressort que je ne suis pas un pessimiste isolé dans le milieu (plus méchant encore que le barricadiste, c'est dire). J'ai croisé mon interlocuteur quelques minutes plus tard, très classe sur sa BMW seventies.
 
 
 
  Découverte d'un nouveau jeu très rigolo chez Madness Combat. Il faut également aller voir de toute urgence les toons, comme le Madness Combat Toon, un massacre dans une fête foraine sur fond d'un remix techno de la Danse des Canards.
 
  Le porc, j'adore !
 
 

18 juin 2004 [remonter]

  Bon. Journée longue et ennuyeuse. Ballade à Saint-Tropez, journée des boulangers queer et trash. C'est vachement bizarre comme les thématiques s'imposent d'elles-mêmes. J'ai de plus en plus l'impression de me retrouver dans un John Brunner.
 
 
 
  Mon modem recommence à piquer sa crise, à moins que ce ne soit Tiscali. Une dizaine de déconnections cet après-midi, assez pénible.
 
  Une blonde et une Uzi.
 
  Journée niçoise demain.
 
 
   

 


setstats 1