retour au calendrier
english automatic translation | réactions


clique le .45 pour remonter

Se brûler la cervelle. Je trouve l'expression heureuse. Voila une des rares choses qui pourrait m'arriver. A condition d'avoir une arme suffisamment puissante et compacte, et que j'arrive à griller mon instinct de conservation. La vie n'est pas spécialement injuste, mais elle est au moins mal faite : tant de personnes brillantes, belles ou intelligentes, meurent stupidement, et moi, non. Le problème, c'est que j'aime la vie (mais sans plus) et que j'ai une peur bleue de la mort. Bref, je sens que ça va continuer un moment encore, toujours un peu plus loin.

clique le .45 pour remonter

Vous apprendrez, jeune homme, que je ne regarde pas les femmes, fussent-elles jeunes, fussent-elles nues. La flamme d'un mousquet, l'éclair d'une épée, le sang d'un imbécile, voilà l'objet de toute mon attention.

Roger Nimier, D'artagnan amoureux

clique le .45 pour remonter

J'ai très envie de voir un Victorinox de sécurité sortir. Il suffirait de créer une lame facile à ouvrir d'une main, un peu comme le couteau de la Bundeswehr, et de doter le pliant d'une sorte de pointe brise-vitre, peut-être en céramique, à la place du tire-bouchon. Je pense que ce serait très faisable. Le couteau serait alors pris dans la main comme un push-dagger, la pointe passant entre le majeur et l'annulaire. On peut envisager une couleur un peu flashy. Très peu de pièces, mais très robustes, plus que sur les modèles habituels.

clique le .45 pour remonter

Bon, inutile de le nier, je suis complètement obsédé par la mort (la mienne, pas la mort en général). En fait, à parts égales, par le feu, l'acier, la beauté et la mort. Je pense que je vais m'acheter une nouvelle chemise à fleurs quand j'aurais touché ma solde (hibiscus, rouge).

clique le .45 pour remonter

Assez énervé contre un client qui s'amuse à faire sauter toutes les protections qu'on lui place chez lui. Six boîtes à remplacer encore hier. On s'en sortira jamais.

clique le .45 pour remonter

Tiens, dans ma dernière compilation, une succession de titres amusants : Stand by me (reprise un peu ska), Non, je n'ai rien oublié (Charly) et Serrons les coudes (Oui-Oui).

clique le .45 pour remonter

Don demain de deux couteaux : un Victorinox minuscule qui va remplacer une sous-copie chinoise dans la poche d'un collègue, ainsi qu'un petit couteau droit très robuste, qui servira au même collègue à se défendre contre les poulpes.

clique le .45 pour remonter

Demain, Saint-Trop' (trop tôt), donc nouvelle fournée de blogs décadents et sympathiques : le meilleur du Peer (c'est excellent), Sandrina (très décadent), Wanafok (un peu répétitif, mais très joli), Coredumped (parce que c'est une fille et parce que les Pixies, ça change des tarlouzes) le Blackblog et l'ange étrange (on notera la rime riche).


retour au calendrier